Ma vie de bipolaire

Bienvenue sur mon blog

22
jan 2009
Posté dans Non classé par viedunebipolaire à 10:37 | 3 réponses »

On démarre... 070307155027_20

Déjà, merci de toujours être là.

Pauline, je crois que le problême c’est que tu nous compares or, nous sommes incomparables. Tu étais dépressive, je suis bipolaire. Tu as une famille digne de ce nom, moi non. Tu as certainement été dans un hôpital mieux que le mien. Tu sais, moi j’étais sans cesse en contact avec des déments, les infirmières nous parlaient de haut, nous n’avions pas de chambres fermées, et puis, aprés les attouchements que j’ai subi, je suis trés mal à l’aise avec mon corps, le fait d’être en contact avec tous ces patients me donnaient de fortes crises d’angoisse. Depuis que je suis revenue, je me sens mieux. De plus, je suis sortie avec l’avis favorable de mon psychiatre. Et puis, lui comme les infirmiers n’ont cessé de me dire que le problême est mon milieu familial, la seule solution, c’est que je parte de chez moi. Ce n’est pas en restant à l’hôpital que je vais trouver un job pour pouvoir avoir un studio. Tu sais, ma vie est assez compliquée. C’est ainsi, nous ne sommes pas égaux face à cela. Cependant, je pense faire au mieux, j’essaie tant bien que mal de me débrouiller…

Maintenant, la question est : est-ce que je me sens mieux? La réponse est : bof. Je sens du courage en moi, je suis déterminée à bouger ma vie, mais j’ai peur (c’est « normal »), cependant je ne cesse de me répéter que je peux le faire, que j’en ai la capacité, que plus tard, je serai fière de moi quand je regarderai en arrière.

Je fonce, j’essaie de me poser le moins de questions possible, de crainte que ça me freine.

Aujourd’hui, je vais faire des CV, j’espère trouver un travail le plus tôt possible !

 

20
jan 2009
Posté dans la bipolarite par viedunebipolaire à 11:15 | 5 réponses »

Coucou c’est moi !

Je suis revenue !!! Trop contente !

Alors, là-bas, ça a été jusqu’à ce qu’un évènement déclenche un gros coup de déprime, d’angoisse. J’ai fait 3 crises d’angoisses et je suis partie ! En fait, c’est compliqué le matin pour prendre sa douche et moi, à chaque fois que je voulais y aller, elle était prise : résultat : une heure à angoisser en pyjama (je me sentais comme nue), j’ai gardé l’angoisse en moi puis tout est resorti, j’ai pleuré pendant 3 heures. Ensuite, hier, une dame m’a touché le bras or, il ne faut pas me toucher : recrise de larmes ! En plus, je n’ai rien avalé ! Je ne pouvais pas, j’étais trop opressée. C’est pour tout cela que j’ai voulu sortir.

Et puis, j’étais tellement mal que… :

dsc00138.jpg
Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas trés profond (je n’avais rien qui coupait, mais ça fait bien mal et ça a quand même saigné), j’espère ne plus recommencer, j’avais arrêté, c’est idiot de l’avoir refait, mais je me sentais tellement sale, je m’en voulais, j’en voulais à mon corps.

J’ai vu l’assistante sociale : deux solutions : soit je traine mon père devant les tribunaux pour le forcer à me verser une pension alimentaire, soit je galère : je cherche un job ! La soution est toute trouvée : je cherche un job !
Je suis en recherche active.

Voilà, sinon rien de plus, à part que là-bas ils n’ont cessé de me dire de porter plainte contre mon beau-père : chose que je refuse ! Et en fait, j’ai fait la connaissance d’un infirmier (trop mignon) qui a eu une mère alcoolique aussi et qui s’est retrouvé à la rue du jour au lendemain, cependant, il a galéré et s’en est sorti. C’est mon modèle, si lui l’a fait, je peux aussi !

Maintenant, mis à part le fait que je suis contente d’être sortie, je ne peux pas vous mentir : je me sens pareille moralement qu’avant. Logique, me direz-vous, en un week-end seulement… Au moins, j’aurais tenté…Voilà, je suis rentrée : la peur est revenue mais je vais tenter de vivre, tant bien que mal… Faut que je tienne. Une fois un job trouvé, il ne me restera plus qu’un studio puis normalement, je devrais me sentir mieux… Quant au lithium, mon psy en a profité que j’étais à l’hôpital pour faire les examens, mais je n’ai pas eu les résultats car je suis sortie trop tôt. Il a maintenu le prochain rendez-vous et je devrais avoir le lithium là, je vais voir avec lui.

Bon, je file à la pharmacie puis sur vos blog, j’ai plein de choses à faire.

Gros bisous et merci !!!

16
jan 2009
Posté dans la bipolarite par viedunebipolaire à 11:39 | 7 réponses »

J'y vais... dans la bipolarite renard_julian_04

Pas de mon plein grés total, je dois vous l’avouer. Moi, je voudrais prendre des médicaments, m’endormir et ne pas me réveiller. Ca simplifierait tout. Céline m’a convaincue : je vais à l’hôpital. Si ça ne sert à rien, je saurai ce qu’il faudra que je fasse. Ce n’est plus possible. Je ne peux plus. J’en ai marre.

Cependant, je dois partir cet aprés-midi mais j’avoue que je ne suis pas décidée à 100%, il se peut que je me désiste au dernier moment, je me connais…

Je n’ai pas envie d’y aller !!! Il y a encore quelques jours, je le voulais vraiment et maintenant, ce que je veux, c’est en finir. Alors forcément, l’hôpital n’est plus une solution pour moi. Ma mère le sait, elle doit m’amener cet aprés-midi car elle travaille ce matin. Moi, je vais faire ma tournée des blogs comme toujours, puis je vais faire à manger (recette sur mon blog cuisine) et puis normalement, je file à l’hôpital… C’est dur, si vous saviez comme je prends sur moi ! Je ne cesse de me dire que l’hôpital, c’est pour les cas extrême et donc pas pour moi, que je ne vais pas être bien là-bas, que je ne vais pas pouvoir faire à manger, que je ne vais pas pouvoir regarder plus belle la vie etc. Ce sont des détails mais ce sont ces détails qui me font du bien en ce moment…
Je sais qu’il faut que je le fasse et je sais que je n’en ai pas envie.

Je n’en ai pas dormi de la nuit, j’ai super mal à mon ulcère et malgré le chauffage, j’ai trembloté toute la nuit… J’angoisse à l’idée de partir, c’est tellement dur.

Un instant je me dis « j’y vais », et l’instant suivant, je me dis « je n’y vais pas »… pfff Et là, je suis dans le deuxième cas…
Ce n’est pas rien de se faire interner… Faut réfléchir…

J’espère que vous serez toujours là à mon retour, vous comptez tellement pour moi !

(et courage à vous)

Image de prévisualisation YouTube

15
jan 2009
Posté dans au jour le jour par viedunebipolaire à 10:17 | 1 réponse »

Si dans ta vie future tu devais être un animal : lequel serais-tu et pourquoi?

Sans hésiter : le rat ! Pourquoi? Parce que personne ne le comprend, il est un repoussé de la société. Peu de gens en ont un en guise d’animal de compagnie, et bien moi j’en ai eu un : charlotte aux fraises et il était adorable ! Je mangeais même avec lui sur mon épaule. Et oui, « charlotte aux fraises » pour un garçon, c’est mignon !^^ Je suis comme un rat…

Si tu étais un aliment : lequel serais-tu?

Bonne question… Euh, le gâteau au chocolat… parce que je fonds… ou le soufflet parce que quand le moral est en haut, il retombe vite.

Si tu gagnais au loto « imagine que tu joues » : que ferais-tu et pourquoi?

Déjà, je n’aime pas les jeux de hasard mais… J’achèterais un studio ! Ensuite, je ferais un don pour la recherche dans une maladie psychologique, et je placerais.

Es-tu du genre « je m’en tape » ou « je flippe »?

Vous me connaissez : si je disais « je m’en tape » ce serait faux ! Et oui, je flippe pour un rien… Je suis ainsi, faut que je m’y fasse…

Qui t’a offert ta première boîte de chocolat? Quelle était la marque? Combien y en avait-il dedans? (hum hum, no comment^^)

Facile : personne : aucune : O ! Voilà.^^

Je taggue tous ceux qui veulent !

————————————————————–

Et voilà : R. est amoureux d’une autre bien évidemment… Pfff

Tag 2 de Céline +...: dans au jour le jour v-7-1177218-1209140356

Je suis là, j’écris en fumant une cigarette (elle est toujours là, elle, quand j’en ai besoin).

J’en ai marre de la vie, pourquoi vivre? Je veux mourir.

 

15
jan 2009

Que ça arrive : Quoi? L’amour !!! ^^

Bon, attendez : je m’explique : mes deux ex m’ont appelée hier soir : J. avec qui j’ai pris rdv ce week end mais en ami (je ne l’aime plus et il le sait). Et R. avec qui je dois chater cet aprés-midi. Lui, je l’ai toujours aimé et je l’aime toujours… Je ne sais pas si il m’aime encore lui… On s’est quitté pourquoi? J’étais en dépression, je ne voulais pas faire… et lui en a eu assez d’attendre : c’est un ado, il a les hormones qui ont besoin d’être satisfaites… Même si on n’est plus ensemble, ça me fait plaisir de lui parler. En fait, ça me fait deux plaisirs ou… trois…

Et là, je vous imagine : encore un? Ben oui, ne soyez pas jaloux mdr… J’arrête de plaisanter : hier, je suis sortie avec ma soeur chercher des photos chez le photographe et sur la route, on a parlé de moi et de mon moral : elle m’a dit qu’elle voudrait avoir une baguette magique pour que tout s’arrange pour moi, je lui ai donc dit qu’elle me la donnerait et elle m’a répondu non, qu’elle la ferait fonctionner pour moi parce que si je l’avais je l’utiliserais pour les autres et non pour moi… Ca m’a beaucoup touchée : je ne savais pas que ma soeur pensait ça de moi. C’est trop gentil. Cependant, le moral n’est pas beaucoup plus haut : ces 3 plaisirs m’ont fait plaisir sur le coup mais c’est vite, trop vite redescendu…

Et puis, je suis allée chez l’ophtalmo : j’ai un nouveau rdv au mois d’avril parce que mon oeil force, ce qui fausse les données donc il faut mettre des gouttes avant le rdv. Et voilà, on recommence : on attend, en attendant, j’ai toujours mes migraines ophtalmo et je vois toujours trouble !

Et là, vous vous dites : ça en est où pour l’hôpital?

C'est toujours quand on s'y attend le moins... dans au jour le jour hopital_002

Et bien j’ai encore réfléchi : je veux y aller mais le copain de ma mère sombre de plus en plus de jours en jours, je ne peux pas le laisser ainsi, c’est non-assistance à personne en danger. Donc, je vais essayer de me débrouiller pour le faire interner en HDT (Hospitalisation à la Demande d’un Tiers) (le tiers étant moi). Il ne veut pas y aller, il ne peut donc pas y aller en HL (Hospitalisation Libre)… Tant pis pour lui ! On ne peut pas y aller à deux (sinon on va se retrouver dans le même service, non merci), il y ira donc seul… Je vais tenter de prendre sur moi, comme d’habitude j’ai envie de dire… L’ennui, c’est qu’il faut que j’aille voir son médecin et je veux y aller avec ma mère mais faut qu’elle soit libre pour m’enmener…

Quant au lithium, oui mon médecin peut me le mettre mais il faut que je n’oublie pas les résultats de la prise de sang, il en a besoin et à chaque fois, j’oublie : à l’hôpital, il n’y aurait pas ce problême… C’est plus simple

Voilà

 

14
jan 2009
Posté dans au jour le jour par viedunebipolaire à 11:41 | 6 réponses »

Oups dans au jour le jour IM_30076

Je crois que j’ai fait une bétise…

Je viens de me rendre compte qu’il y a une semaine, quand je suis allée voir mon médecin, je me suis trompée : je lui ai demandé du dépakote 500 ou lieu de 250… Cela fait donc une semaine que je prensd une double dose mais là, je vais reprendre comme avant… Je me demande comment j’ai fait pour ne pas m’en rendre compte…

Bon, hier, j’ai discuté jusqu’à 00h00 avec ma mère : on a discuté d’aller chez mes grands-parents mais non, ça ne me dit pas trop… Ils sont gravement malades…

Reparlons de l’hôpital : si j’y vais, je pourrai :

* me soigner

* voir une assistante sociale

* mon psy pourra mettre en place le lithium

Mon instinct me dit d’y aller mais ce qui me retient, c’est ma mère. Elle est en larmes, elle ne cesse de pleurer, je n’en peux plus ! Que faire?

(pour l’AAH, il faut avoir 20 ans au minimum… c’est loupé…)

13
jan 2009
Posté dans au jour le jour par viedunebipolaire à 11:36 | 5 réponses »

Je réfléchis encore et toujours... dans au jour le jour 693355985

Merci pour ceux qui ont voté, pour les autres, votez svp…

Tout d’abord, je vais vous répondre :

Je vous ai demandé votre avis car c’est vous qui me connaissez le mieux. J’ai toute confiance en vous, je vous dis tout et je pense, j’espère que vous me comprenez…

Sinon, j’ai une bonne réserve d’argent… Mais pas de revenu… C’est ça l’ennui. Surtout que mes médecins ne m’ont jamais proposé l’AAH et qu’il y a une partie à faire remplir par le médecin… S’il ne veut pas?

J’ai une ancienne amie qui avait l’AAH et à l’hôpital, l’assistante sociale l’a aidée à trouver un logement. En un mois, elle en avait un ! C’est ça que je voudrais… Mais est-ce que mes psys vont vouloir ? Le proplême c’est, comme tu le dis Céline, j’ai l’habitude de me démerder et mes médecins le savent… Certainement pensent-ils que je n’ai pas besoin de l’AAH…

En même temps, justement : j’ai l’habitude de me démerder, j’en ai marre que personne ne m’aide sous prétexte que je suis « grande », et puis là, j’avoue être dans la mouise… Ma mère me demande d’avoir mon permis avant de partir mais là maintenant, j’ai besoin d’air. C’est un calvaire… Je ne sais pas si vous pouvez imaginer ce que c’est de vivre avec celui qui m’a fait… C’est l’horreur, j’ai sans cesse peur. Je ne peux plus.

Julie, mon blog alimentaire est toujours ouvert, j’y poste régulièrement quelques recettes dont une prévue aujourd’hui : http://bipolrepas.canalblog.com/ Vous y êtes les bienvenus

————————————————————————-

J’avoue que je n’avance pas… Je vais essayer de faire le pour et le contre au sujet de l’hôpital :

« pour » : je ne cesse de penser à la mort, j’ai peur de lui, je serais dans un bon environnement (sain), je pourrais prendre du recul, me reposer, souffler, la compréhension du personnel hospitalier et mon instinct me dit d’y aller…

« contre » : pas pratique pour les cours mais je pense que je pourrais m’arranger, le jugement de ma famille (leur inquiétude, des explications à donner), le jugement des gens, sentiment personnel de lâcheté…

Alors, vous en pensez quoi maintenant? Vous avez changé d’avis ou pas?

 

12
jan 2009
Posté dans Non classé par viedunebipolaire à 12:19 | 7 réponses »

Hôpital psy ou pas? v-7-1097139-1215154813

Je me pose réellement la question : là-bas, il y a aussi des assistantes sociales qui pourraient m’aider pour mon indépendance. Et puis, j’ai la trouille de vivre seule. Y arriverais-je? Comment s’est passé votre premier logement?

Là-bas, je ne pourrai pas faire de crise de boulimie…

Mais en même temps, j’ai l’impression que c’est la solution de facilité : j’ai l’impression que si j’y vais, c’est plus simple et ça l’est. Alors, y aller, c’est fléchir, compter sur les autres, avoir besoin des autres et le dire c’est à dire avouer sa faiblesse, et puis, les cours : j’ai besoin de trucs que je ne peux pas avoir à l’hôpital comme mon ordinateur portable et des heures seule pour étudier. Là-bas, ça crie, on est tous dans une salle, la plupart du temps.

(Ma soeur m’a appelée pour ma grande surprise et avec une voix douce (je ne savais même pas qu’elle avait une voix douce), elle m’a demandé si je voulais aller avec elle chez le photographe chercher les photos de Zélie (elle a fait faire des portraits). J’ai répondu que je verrai. Je l’aime mais je veux garder des distances avec elle afin de ne plus être son valet, afin de me protéger.)

Je voulais aussi dire merci à Melissa pour sa gentillesse et ses explications, et je crois savoir comment sortir de la boulimie (en fait, je crois que je suis en train d’en sortir). Merci.

Maintenant, je voulais vous dire merci pour vos votes au sondage.

A la question « Selon vous, maniaco-dépression = folie? » Vous avez répondu 82% non et 18% oui.

Moi, je pense que oui, en phase de manie on peut dériver en folie…

—————————————————————

Maintenant, je vous pose une autre question, un autre sondage et de même que le précédent, votez svp :

Pensez-vous que l'hopital peut me permettre d'aller mieux?

  • oui (50%, 3 Votes)
  • non (50%, 3 Votes)

Nombre de votants: 6

Chargement ... Chargement ...

Vous n’avez pas trop de temps pour répondre, si j’y vais, c’est aprés jeudi (j’ai rdv ophtalmo mercredi)

Merci de donner votre avis

11
jan 2009
Posté dans au jour le jour par viedunebipolaire à 11:47 | 4 réponses »

Toujours aussi triste... dans au jour le jour teddy%20larmes%20de%20dos

Je n’arrive pas vraiment à remonter, à regarder en haut. Tout est noir. Rien ne peut m’aider, m’aider à quoi? Pfff

Je ne sais pas ce que je dois faire… Je suis dans une impasse…

Ecouter Pauline et aller à l’hopital? A quoi cela servirait? Il faudrait bien que je rentre un jour ou l’autre et je sais que ça serait comme là. Rien ne peut changer. Le monde est ainsi. triste.

Depuis hier, je ne sais même pas quoi écrire ici. Je n’ai pas grand chose à écrire : la vie est une merde : je l’ai déjà écrit? Si non, c’est fait maintenant.

rien à ajouter.

(pour la vidéo d’hier, le soucis est réglé) Cette chanson me donne des frissons

xb4mdpmy dans au jour le jour

10
jan 2009
Posté dans au jour le jour par viedunebipolaire à 2:18 | 4 réponses »

Image de prévisualisation YouTube

Sinon, hier ma soeur est venue et elle ne m’a même pas regardée, elle se cachait derrière ses cheveux, la tête baissée, elle m’a tendu ma carte sim, elle avait la voix tremblotante, je crois qu’elle a pleuré… C’est triste mais c’est comme ça. Peut-être réalise-t-elle qu’elle a dépassé les limites?

Merci pour vos renseignements sur l’aldolase ; ce doit être la cause de ma faiblesse musculaire…

Je n’ai plus de courage. Je suis totalement apathique…

 

123456...17

La route vers l'enseignement |
AVOIR OU NE PAS AVOIR LA PO... |
Just the story of a girl |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MAUX
| Une voix dans ma tête
| News tunisienne